Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 22:14
En cette fin de semaine, à l'heure des grands embouteillages, je suis allé au zoo de Fresnes tailler la bavette avec Black Beary, le Baribal de la fosse aux ours. Il m'a, en particulier, donné son avis sur les festivités du 14 juillet et autres dommages collatéraux !...

Mais le mieux est que je lui laisse la parole :


GRrrrrr mmhmmm grrrtmutTttt rrrrrooOorrmm Phlllllmp nm ! Hunnnmmoot ch grrrrrrrR pffffftm...



Oups, excusez-moi, j'ai oublié de brancher le décodeur !... :o/

Ah oui, c'est mieux ! :-)
Je disais donc que je tenais tout d'abord à te remercier, Philippe, d'être passé me voir dans la fosse (la vraie !) et, surtout, de me laisser exprimer mon émoi sur ton grrrlog.

Concernant donc cette drôle de tradition du 14 juillet, je dois dire que je suis assez perplexe et, malgré les années, j'ai de plus en plus de mal à m'y faire.

Bon, la musique, les lumières scintillantes et colorées dans le ciel nocturne orangé, les "Oh, le Label Rouge", "Wouaaa", "Oooh", "Haaaaaa", "Oh non !... Il pleut !..." : pourquoi pas ! Même si je préfère, et de loin, le souvenir des belles et grandes aurores boréales de mon enfance qui, aux confins de ma forêt d'épinettes noires, se réfléchissaient sur le miroir de silence des lacs piqués d'étoiles...

Donc, la musique, la lumière en pluie et tout ça, je veux bien !

Mais le vacarme qui va systématiquement avec, alors là, ça dépasse mon pauvre entendement ursin !

Il faut dire que depuis quelques années ça empire. Ça commence maintenant une bonne semaine avant (et ça continue encore un bout... jusqu'à épuisement des stocks !...).
Oh, il y en a peu les premières nuits. Une ou deux, tout au plus, mais plutôt après minuit, quand tout le monde dort... Et ça augmente doucement au fur et à mesure que le jour officiel approche.
Tenez ! Dans la nuit de vendredi à samedi : 3 ! Proches ! Violentes ! Et à 2:30 du matin ! Le pire, c'est qu'on attend la suivante, se demandant si elle sera plus forte ou pas, qu'elle n'arrive point et qu'on ne se rendort pas.
Comment ?...
... Les explosions ! Je parle des explosions, bien sûr !....

Boummm ! Pan ! Tatatatatatata ! Fiiisssssssssssss...VlaoOomm !

Silence...

Trêve

Répit





BaooOOoooummmm !!!!

Et bien moi, en plus du fait que ça m'empêche de dormir (ou que ça me réveille en sursaut, ce qui est pire), ça ne me rappelle que des choses pas très agréables :
la chasse, les attentats, la guerre !...

Bon, moi, ours, la chasse, je dis : pourquoi pas ?!...
C'est vrai, tout le monde n'a pas un gardien qui lui balance tous les jours dans son auge une grosse portion de pâté de saumon d'élevage.
C'est vrai !
Mais dans ce cas, c'est un coup sec... Pan !
Deux, éventuellement, et puis c'est tout !
Enfin, pour la vraie chasse, celle que les faisans ne connaissent pas !...

Mais ce que je ne comprends pas, mais alors vraiment pas, c'est cette irrésistible pulsion qui pousse certains humains à jouer à la guerre, faute de la pouvoir faire.

OK, 14-18, les obus, les soldats sans tête qui courent encore, les tranchées, la boue, le froid, les gaz, la peur... c'est un peu oublié.
Le Vietnam, les hélicos, les bombes, la jungle, le napalm... c'est un peu du passé.
Mais, bon sang, le Kosovo, le Liban, le Rwanda, l'Afghanistan, l'Irak, la Tchétchénie, le Darfour, les tours jumelles et j'en passe (j'en passe beaucoup (malheureusement beaucoup)), ça ne leur suffit pas !

Et dire qu'ils appellent ça : "faire la fête" (...faire la fête à qui ?...)

Alors moi, chaque année à cette époque, pendant qu'une poignée d'écervelés s'amuse à déchirer l'espace nocturne des cités, des rues, des quartiers à coups brutaux de décibels, je ne peux m'empêcher de penser que d'autres humains, exactement au même moment, rasent les murs pour éviter les snipers ou s'enferment dans des caves en priant pour que leur tour ne vienne encore pas cette fois-là.

BaOUmmmmmmm !

Aller, sur ce, moi, Black Beary, ours, je retourne au fond de la fausse caverne de ma petite fosse en vrai ciment pour essayer de rattraper mon manque de sommeil.
J'ai le fil interrompu d'un rêve de myrtilles et de liberté à retrouver !

Ah, au fait, Philippe ! Cet été, si tu vois une belle et grande aurore boréale qui, aux confins d'une forêt d'épinettes noires, se réfléchit sur le miroir de silence d'un lac piqué d'étoiles... pense à moi !

Et reviens me voir cet automne pour me raconter, ça me fera plaisir...  Grmmmh :-)


:::::::::::::::

Je dois dire que je partage assez le point de vue de mon ami B.B. le B. ; bien que cette année les bâtons de poudre et de papier se soient faits plus rares dans mon quartier. Les solderies, supermarchés et cafés respecteraient-ils enfin les interdictions de vente ? En tout cas, pour plus de tranquillité, ce soir de 13 juillet et demain soir 14, je m'en vais dormir au vert !


@ bientôt
Philippe

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La famille Hardy 03/05/2009 19:07

Bonjour,Nous sommes une famille de 5 qui partont cet été descendre la Big Salmon River.Aprés avoir bien visité à pied la province de British Colombia, nous avons envis de découvrir le Yukon.S'il est possible de communiquer par email afin d'avoir de précieux conseils, cela serait sympa.A+FH

Bernard Frippiat 17/07/2008 12:43

D'ailleurs, il n'y a pas que les ours qui subissent ce genre d'outrages (je devrais dire agression, mes tympans et mes nerfs supportent de moins en moins le bruit des pétards), de l'homme décidemment de moins en moins civilisé. La semaine passée, j'étais à la mer du Nord, et, fête de la communauté flamande oblige, mais ça aurait très bien pu se passer en Wallonie... bref, fête oblige, une très beau feu d'artifice nous a illuminé à 11h du soir. Un truc m'a quand même "chipoté" pendat toute la durée du spectacle, pourquoi diable ont-ils planté leur fusées juste à côté d'un petit coin de réserve naturelle dans les dunes (où l'accès aux piétons est à juste titre interdit) ? Pour encourager les canards et les guifettes à entamer leur migration ? Lamentable...

Philippe R 17/07/2008 14:18


>>>>>>>
La fête avant tout, ce n'est donc pas une spécialité française !?...

Difficile de mettre des bouchons d'oreille aux canards ! ;o)



Catherine B 15/07/2008 13:02

Cher Black Beary,Comme je te comprends, car si j'ai malgré tout emmené mes enfants, ils ont eu chacun le droit de porter leurs bouchons d'oreille. Mais j'ai vu aussi, dans leurs yeux, un peu de bonheur devant la magie de ces dessins colorés et imprévus qui se dessinaient dans le ciel, et à défaut d'aurore boréale, j'étais bien contente de leur offrir ce petit bout de rêve.Cela dit, j'ai une autre horrible frayeur anti-sommeil qui m'est arrivée en raison de ce 14 juillet: dans la nuit de mercredi à jeudi, alors que nous dormions tous les 3 les enfants et moi, tranquillement, dans nos lits, vers minuit 40, un énorme vacarme terrifiant m'a réveilllée en sursaut: Un avion de l'armée, transportant des troupes pour le défilé du 14 juillet vers Paris, est passé à très très très basse altitude au dessus du Vieil Hêtre, à une vitesse effrayante et avec un bruit d'horreur... J'ai cru qu'il me tombait dessus! Quand j'ai brusquement ouvert les yeux, moi qui dort pile sous mon vélux, je l'ai vu là, sa silhouette énorme se détachant dans le ciel, avec ses lumières vertes et rouges... J'avais le souffle coupé, attendant un crash imminent... Mais non, finalement il n'a fait que passer, il y en a même eu 2 autres dans la nuit, mais un peu plus loin donc moins sonores.Les jours suivants, j'ai mené ma petite enquête, tout d'abord en découvrant que tous les voisins s'étaient réveillés, voire même étaient sortis à toute vitesse dans leur jardin voir ce qui se passait! Et finalement, comme les news ne nous annonçaient pas de catastrophe aérienne locale, nous avons tous conclu qu'il devait s'agir de l'armée qui transportait ses troupes vers Paris en vue du défilé... Déjà qu'ils polluent notre tranquillité du bout du monde mayennais toute la journée avec leurs avions de chasse et leurs gros avions de transport à basse altitude, mais s'ils se mettent à le faire la nuit... Même nos animaux ont été réveillés (le chien a aboyé, effrayé, et les chevaux couraient)!

Philippe R 15/07/2008 13:50


>>>>>>>>>>
Spécialités régionales, on appelle ça ! Non ? ;o)
Sage, les bouchons d'oreille !
Bises


evelyne C 15/07/2008 10:53

hello philippe,Eh bien !! Je veux bien penser aussi à toi Black Beary (car aller te serrer la patoche j'ose pas trop même si j'ai du coup envie d'aller te rencontrer un de ces jours) chaque fois que je verrai de jolis ciels étoilés car "t'un a di baon suns" (j'essaie d'le dire avec un accent canadien! bof !!?). J'espère bien encore une fois prendre tous les chemins détournés durant l'été "pétaradant "; il faut dire que dans ma petite commune, la chaleur festive leur inspire même tous les w-end de septembre des fêtes les plus pétaradesques les unes que les autres !! Grrr !!  Alors y'a intérêt à se mettre à l'abri si l'on souhaite se sentir le droit de ne pas participer à ces délires nocturnes = heureusement j'ai un bon casque = je veux dire celui qui me permet de m'envelopper de musique plus douce, ou moins douce, mais en tout cas propice à adoucir les moeurs soi-disant civilisés. Lumière en pluie = wahou !!évelyne 

christian rajaud 13/07/2008 23:55

Black Beary et toi, je vous bien charitable. Moi le mois de juillet me donne envie de choper tout porteur de pétard, et de lui coller son truc allumé dans le c... ! Excessif mais ça devrait ramener le calme...

Philippe R 14/07/2008 10:57


>>>>>>
23:45
Quelque chose me dit que Christian était à Paris hier soir ;o)

Méthode radicale certes, mais je ne suis malheureusement pas certain que ça ramènerait le calme.
Toutefois, il y a deux ans, vers une heure du matin, un voisin, du haut de sa barre, a proposé cette possibilité à un jeune qui se planquait entre deux voitures avec son sac de pétards. Il lui a
même promis de lâcher son chien. Le maniaque de l'explosif n'a pas demandé son reste et il n'est pas revenu !...
Car il n'y a pas que les bandes de casseurs et incendiaires qui pétaradent. L'année d'avant, j'en avais vu deux passer dans ma rue, chacun sur un trottoir, traînant des pieds, le nez en bas et le
sac d'explosif à la main. Croyez-vous qu'ils s'amusaient ? Et bien si c'était le cas, c'était bien camouflé. Ils avaient plutôt l'air d'accomplir une corvée et ressemblaient plus à des
distributeurs de pub qu'à de joyeux fêtards... Curieux.

Si "l'avant" WE du 14 juillet semble avoir été plus calme chez moi, j'ai ouï dire qu'à Paris, ça pouvait être encore pire qu'en ma banlieue ! Courage, plus que quelques semaines à tenir avant le
retour au calme :o/


Présentation

  • : Un pas plus loin...
  • Un pas plus loin...
  • : Les carnets de voyages de Philippe Rabagnac - Guide en Laponie finlandaise (hiver 2011) - Le tour du Sapmi en solo (hiver 2008) - Vie de trappeur au Yukon - Et autres balades...
  • Contact

N'oubliez pas...

Commentaires Blog Lokikirja

Recherche

Commentaires

Pour signer mon livre d'or, c'est ici !
Visiteuses, visiteurs n'hésitez pas à me laisser des commentaires (voire un simple petit coucou), quand vous passez par ici...
Juste pour m'encourager...  ;o)
Si vous rencontrez des problèmes pour laisser un commentaire, lisez ce billet.
Si vous voulez m'envoyer un mel, c'est ici

Archives

Droits

Les textes, photos et illustrations publiées sur ce blog sont soumis aux droits d'auteurs. Leur publication (sans modification) sur le web (hors sites commerciaux ou illégaux) est autorisée, à condition de citer l'auteur, la source et de créer un lien vers cette page. L'utilisation sur support papier, cd-rom, DVD ou en vue d'une projection est interdite.

L'auteur de ce blog n'est pas responsable du contenu des commentaires.