Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 21:46

undefined

 

Un petit message... norvegien !

Et oui, je suis a Narvik !

La premiere grande partie de mon voyage est terminee depuis ce matin. Apres la remontee vers le nord de la Suede en voiture, c'est la partie "transports locaux" en Suede, et Norvege (vous pouvez aller (re)voir
ma page avec la carte).

La route a ete tres bonne entre Gälve et Luleå (deux jours) même si la vitesse etait tres souvent limitee a 90 et 70 km/h (au lieu de 110). J'ai pu teste la conduite sur neige avec ma nouvelle voiture et mes nouveaux pneus hivers (apres 3000 km, sont-ils encore neufs ?) car de la neige, ce n'est pas ca qui manque.
Et le froid ? - 12 C ce matin, ciel bleu, arbres tous couverts de givre au bord du lac et cristaux de glace qui scintillent dans le soleil levant... me sont revenus biens des souvenirs du Canada et de Siberie !...

A Luleå, tout s'est bien passe. Au garage, ils ont ete super sympas. Il m'ont conseille pour permettre a ma voiture de passer le mois de fevrier (le plus froid) sans probleme et m'ont dit qu'ils m'aideraient a mon retour si j'avais des soucis. Vraiment sympa.
L'auberge c'etait plus moyen et, pas de bol, je suis tombe dans un dortoir avec un asiatique qui etait appareille la nuit pour respirer. Le bruit est impressionnant et pas tres agreable (en plus, il s'est couche a 3:30). Plus la lumiere, plus les voitures dans la rue... bref nuit plutôt mauvaise (decidemment, je dors vraiment bien dans ma voiture... 12 heures d'affilees il y a deux nuit. il faisait pourtant -6C dehors).

Il y a de la neige toute fraîche a Narvik ce qui est parfait pour mon barda (ce matin a Luleå, je suis alle depose skis, pulka et sac a dos sur le quai de la gare couvert de neige. Je suis retourne garer ma voiture au parking puis je suis revenu a la gare a pied). Pour venir a l'auberge, ce "soir" un Norvegien, genre "jeune retraite", fort sympa m'a emmene en voiture depuis la gare pour me montrer ou etait l'auberge, pendant que sa femme gardait mon matos a la gare (tres, tres sympas) ensuite, j'ai refait le trajet a pied en tirant la pulka dans les rues de Narvik non deneigee. Ce n'etait heureusement pas tres loin, mais Narvik, ce n'est pas plat du tout ! (ce qui me rassure pour la suite, c'est que je n'ai eu aucune difficulte a tirer tout ca sur la neige bien tassee (ce matin, en montant tout ca dans le train, j'avais des doutes). Il faudra juste que je suive les pistes des
motoneiges - au moins au debut)

Voila, demain, je prend un bus en debut d'apres midi pour Harstad (3 heures de route). La, pas de bol, il faut que j'attende jusqu'au lendemain pour prendre l'express côtier qui passe a 8:00. Il faudra donc que j'aille a nouveau dans une auberge de jeunesse, mais elle est situee 4 km avant (alors que le bus me depose
au depart du ferry). Du coup je ne sais pas encore ce que je vais faire. Et je ne pourrai peut-être a nouveau pas envoyer de nouvelles avant le bateau.
Apparemment, je pourrais prendre mon billet directement a bord. Et il ne faut finalement que deux jours pour atteindre Kirkenes.
Donc demain 1er fev : Bus
2 fev. : 1er jour de navigation
3 fevrier arrivee a Narvik (vers 10:00 du matin, mon bateau passera en haut et a droite de la web-cam de Narvik, a moins que j'ai mal vu sur les horaires et dans ce cas, je passerais le 4 fev. tj vers 10:00 - j'essaierai de confirmer tout ca) En tout cas, surveillez les deux jours si vous n'avez pas de mes nouvelles.
Si quelqu'un pouvait faire une copie image de mon passage (les deux jours au cas ou), ce serait vraiment super ! :o)))

Bon 22:00, c'est bien tard apres une si lomgue journee (le soleil s'est couche a 14:00 - Ca fait drôle de voyager de nuit, de jour ! ;o)

Cette fois, je ne vais pas pouvoir envoyer de photos car il n'y a pas de connexion USB sur l'ordinateur de l'auberge :o/

@ suivre...

Repost 0
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 18:44

undefined



Ca y est, on a enfin trouve une place dans un parking municipal souterrain a Luleä, c'est juste entre l'auberge de jeunesse et la gare. C'est impec ! Il parrait que beaucoup de Norvegiens font ca.

L'auberge est prevenue de mon arrivee pour Me ou Je. En revanche, ils n'ont pas de connexion internet, il faudra donc sans doute attendre Narvik pour de prochaines nouvelles.

Je pars donc demain matin de Gävle, encore deux jours de route.

Cette fois-ci je devrais trouver la neige. Peut-être pour mon prochain bivouac.

Le ciel etait plus couvert aujourd'hui car le vent est repasse a l'ouest (Nord hier).

J'ai eu des nouvelles du Nord-Nord, il y a au moins 50 cm de glace sur les lacs (avec 30 cm, les voitures passent !). C'est tout bon !

Desole pour les accents, mais sur le clavier suedois, je n'ai trouve que les å ö ä ;o)



@ suivre...

Repost 0
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 19:38

undefined

 


Des nouvelles !
 
Vendredi 25 janvier
 
Ce soir, je dors au Danemark. La pluie est très raisonnable, mais le vent pas du tout et il me fut bien difficile, dans ce pays plutôt plat et bien peuplé, de trouver un coin tranquille pour poser ma voiture. Alors, de temps en temps, elle est prise de convulsions et de tremblements, comme si un géant la secouait pour voir s'il y avait quelque chose dedans.
Je viens de passer mon 4e jour de route. Et malgré des conditions météos plutôt médiocres (je n'ai eu du soleil que le soir du départ et ce matin et, hier, des trombes d'eau en Allemagne), j'aurais bien pris deux ou trois fois plus de temps pour peindre tous ces paysages typiques du nord. Je me limite donc à une ou deux aquarelles par jour et malgré cela, je suis encore loin de mon escale à Gälve (Suède) où je comptais arriver demain.
 
Le départ mardi a été plutôt difficile : précipité (pour évité les embouteillages), très embouteillé (malgré la précipitation). Le coucher de soleil et le lever de pleine lune qui l'ont salué n'ont pas suffit pour empêcher un gros coup de blues, contre-coup du surmenage des jours précédents. J'avais pourtant trouvé un coin assez nature, calme et isolé, pour me poser, mais impossible de déconnecter, me demandant presque ce que je faisais là. En fait, pris dans l'organisation, je ne m'étais pas rendu compte à quel point j'étais à bout physiquement et nerveusement.
Heureusement, après une longue nuit et avec le soleil matinal du lendemain, la pêche est revenue. Malgré la conduite parfois éprouvante (labyrinthe autoroutier belge, pluie d'hier), j'ai vite récupéré. Il faut dire que je dors entre 10 et 11 heures part nuit et souvent d'un seul trait !
Je suis maintenant bien dans ce voyage, en tout cas dans sa première partie routière qui est déjà presque une petite aventure en soi.
J'ai vraiment trimé sur l'aménagement de ma voiture avant le départ (d'où, en partie, mon retard, ma fatigue et mon stress), mais je ne regrette absolument pas car elle est devenue un vrai palace (à l'étalon "voyageur" en tout cas ;o) : véhicule-maison-restaurant-atelier. Il ne lui manque plus qu'une salle de bain chauffée :oD
 
Dimanche 27 janvier
 
Très belle journée froide et ensoleillée pour mes derniers kilomètres avant Gälve où j'étais attendu déjà hier. Étape bien agréable sur cette longue route vers le nord. Je peux parler en Français ! Mine de rien ça change. En fait, ça fait 5 jours que je n'avais plus vraiment l'occasion de parler.
 
Depuis mon arrivée en Suède, en tout cas depuis que je me suis enfoncé dans les terres, j'ai retrouvé ces chers paysages nordiques que je suis venu cherché mais, à part sur une centaine de kilomètres hier (temps exécrable pour la conduite), dénué de neige. En tout cas, cette fois, je suis à fond dans ce voyage !
 
Je viens d'avoir des nouvelles de Lulea où l'hiver est enfin là : beaucoup de neige et -17°C.
Pour le moment, mon record a été atteint ce matin au lever du soleil : -1°C... J'ai encore de la marge ! ;o)
 
En revanche, toujours pas de nouvelle d'une possibilité de parking à Lulea (sauf à 30 km de la gare !...). Comme il part des trains pour Narvik depuis Gälve (où je suis) et que je peux y laisser ma voiture sans problème, il va falloir étudier la question d'une éventuelle modification de programme. Ce n'est pas forcément simple avec tout mon barda car je suis encore à 800 km de Lulea et que j'avais déjà une journée de train... affaire à suivre...
 
Je vous joint un petit album photos des mes lieux de bivouac et de la route. Les images ne sont pas excellentes car beaucoup ont été prisent en roulant.
J'ai commencé mon carnet d'aquarelles, je vous envoie ça bientôt !
 
@ suivre...
Repost 0
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 15:58
undefined
Mardi 16:00
Bouffe_001.jpg
La bouffe est triée, déballée, remballée, pesée, rangée. Mes petits déj' instantanés sont prêts et remplissent bouilloire et gamelle (pas de place perdue !)
32 kg pour la partie "pulka" ! Je ne vais sans doute pas faire 50 km par jour au début ! ;o) J'espère surtout que les roulettes tiendront la charge car il faut ajouter tout le matos (je n'ai pas pesé).

La voiture est chargée, l'itinéraire imprimé...

C'est...
C'est...

C'est parti !!!!!!

:o)))

@ suivre !...

.

Pour avoir automatiquement de mes nouvelles,
inscrivez-vous à ma Newsletter (dans la marge)

Repost 0
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 15:48
undefined
D'habitude, le changement de terrier demande toujours deux ou trois nuits d'adaptation. Là, je ne sais pas si c'est l'épuisement ou le confort (sans doute un parfait mélange des deux ;o), mais j'ai dormi comme un loir dans ma voiture !!!

Programme du matin : l'avitaillement !...
Repost 0
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 22:33
undefined
Les affaires (matériel et vêtements) sont triées et rangées par catégorie : ce qui servira seulement pour la voiture, ce qui servira dans la voiture et plus tard, ce qui servira sur le bateau et que je devrais garder en cabine, ce qui restera bloqué en soute, ce qui était trop lourd et qui, finalement, restera ici, ce qui craint le froid, ce qui craint l'humidité, ce qui servira le jour, le soir, la nuit, etc.
Pas très simple, mais bon... c'est fait !
Et une partie a déjà trouvé sa place dans ma voiture.
.

Il me reste à faire la même chose... avec l'intendance...
.
Du coup, le départ vers le Nord est encore retardé.
En fait, le voyage a quand même un peu commencé car, ce soir, je ne rentre pas chez moi. Je reste à Verrières pour tester le couchage dans mon carrosse ! :o)

Ça me permettra d'être plus vite à l'œuvre demain matin et de dormir à nouveau une nuit complète.
@ suivre...
Repost 0
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 16:14
undefined
15:30 L'aménagement de la voiture est terminé !
.
Mon coffre de plafond aurait mérité un peu de résine dans les coins et un coup de vernis, mais une erreur de mesure après ma nuit chahutée, a entraîné plus de travail que prévu pour rattraper le coup et les finitions attendront le mois d'avril !
L'ensemble est quand même très agréable.

undefinedundefinedVoiture-02.jpgundefinedVoiture-04.jpgundefinedundefined.
Il ne reste plus qu'à remplir tout ça après avoir fait le tri. Avec cette multitude de bricolages en tout genre, je n'ai pas encore eu le temps de faire le point sur les fringues et la bouffe. Tout ça m'attend sagement pour la suite...

MatosTable.jpg
Repost 0
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 20:54
undefined
Toujours là... et... las !

Depuis trois jours, je n'arrête pas, du matin au soir (en général, je ne pose pas les outils avant 21:00) : scier, percer, visser, poncer, vernir, coller, meuler, riveter, découper, mesurer, se gourer, recommencer... trier, chercher, ranger, réparer, noter...
. Scier.jpg.
Jusque-là, je récupérais bien la nuit, et le matin, je repartais frai comme un gardon. Mais la bande de jeunes qui a hurlé sans interruption jusqu'à 4:00 du mat. entre les immeubles de mon quartier, vendredi soir, a un peu changé la donne. Peut-être ont-ils fait ça pour me donner encore plus envie de partir (pour m'encourager en quelque sorte ! ;o). Ce n'était vraiment pas nécessaire. Depuis, j'accumule la fatigue et le travail avance moins vite.
Lors d'un marathon, les dernières foulées avant la ligne d'arrivée sont les plus difficiles, les plus longues, les plus épuisantes. Pour moi, ce sont les dernières foulées avant la ligne de... départ !!!
Vivement... bientôt !
.
En fait, j'espérais pouvoir partir aujourd'hui, profitant du dimanche pour contourner Paris rapidement. C'est raté, le départ est reporté à demain (si tout se passe bien !).
Enfin, maintenant que j'ai une maison à roue à la place de ma voiture, je vais pouvoir récupérer en route. Un grand merci au passage à ma couturière maternelle qui a cousu pendant deux jours pour faire de superbes rideaux à mon carrosse !!!
:o)
.
Un jour de retard, sur la programme espéré, ce n'est quand même pas trop mal. Début janvier, suite aux contretemps professionnels, j'estimais avoir une semaine de retard !
.
Bon, assez causé, maintenant, je vais rentrer dîner et dormir. Mon prochain billet, je l'espère, sera pour vous annoncer mon départ !...
.

Pour avoir automatiquement de mes nouvelles,
inscrivez-vous à ma Newsletter (dans la marge)

Repost 0
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 21:20
undefined
Chaque fois, c'est la même chose !

Un jour on se dit... "Il faudrait partir", puis... "Il faut partir '".
"Il y a trop longtemps que je ronronne dans ce confort douillet, aseptique et anesthésiant. Le moment est venu. Le goût est là, de nouveau... Je peux partir... Je dois partir !"

Belle décision !
Mais quand vient l'instant de remettre la machine en route, on constate que bien des rouages sont grippés. Le sable fin des habitudes, au fil des jours, des semaines, des années, s'est glissé dans les engrenages. Ça crisse, ça coince, ça grince, ça freine, ça renâcle.
Les grandes décisions ne sont jamais simples à mettre en œuvre. L'appel de la forêt déterre bien des obstacles insoupçonnés, invisibles au quotidien.
C'est d'autant plus vrai lorsque l'on veut partir relativement "raisonnablement", c’est-à-dire en ne trahissant rien du journalier et en prévoyant un retour. Partir pour grandir, non pour fuir...

Quelles sont belles et sagaces les sirènes de la raison sédentaire qui nous chuchotent amoureusement à l'oreille que tout cela ne vaut pas tant d'efforts, de sueur et de peine. Qu'il serait tellement plus sage d'abandonner d'aussi curieux projets alors même que la paresse, celle qui, surtout, ne change rien, nous tend des bras si rassurants.
Alors, pour ne pas succomber et retourner penauds dans les rangs du quotidien, il nous faut, tel Ulysse, nous attacher au mât du navire et travailler au projet, œillères vissées aux tempes, sans trop penser à autre chose, sans trop réfléchir. Avancer, avancer. Le matériel à préparer, le trajet à définir, l'intendance à prévoir, le tri des affaires, les moyens de transports... et surtout, surtout ne pas trop écouter les doutes et les craintes qui, de toute façon, s'envoleront, dès les premières secondes après le départ !
Et, encore une fois, l'on se dira..." il y a bien longtemps que j'aurais dû repartir !"

C'est, chaque fois, la même chose !...

Courage, plus que quelques jours avant que toute cette peine ne paraisse dérisoire face à la sensation de se sentir à nouveau pleinement vivant !...

Voiture_01.jpgAménagement de la voiture (photo prise tout à l'heure, après être rentré de l'avitaillement)
Repost 0
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 14:27
undefined
Pour ceux qui pensaient que je ne voyagerais que de nuit :
le soleil est de retour à Kirkenes depuis deux jours !

(Kirkenes est la ville la plus au nord de mon périple à ski)
.
  • Le jeudi 17 janvier 2008 :
    • Lever du soleil à 10:29
    • Coucher du soleil à 11:51
  • Le vendredi 18 janvier 2008 :
    • Lever du soleil à 10:18
    • Coucher du soleil à 12:03
  • Le samedi 19 janvier 2008 :
    • Lever du soleil à 10:08
    • Coucher du soleil à 12:14
  • Le dimanche 20 janvier 2008 :
    • Lever du soleil à 09:59
    • Coucher du soleil à 12:23
  • Le lundi 21 janvier 2008 :
    • Lever du soleil à 09:51
    • Coucher du soleil à 12:31
    .
Vous trouverez ici une webcam qui diffuse en continue depuis Kirkenes.
Vous verrez passer mon bateau vers 10:00 du matin en haut et à droite de l'image.
Mais je ne sais pas encore quel jour. A priori 4 jours après mon départ d'Hardstad... Il faudra faire des calculs ;o)
Sur ce, je file faire les courses !
.

Pour avoir automatiquement de mes nouvelles,
inscrivez-vous à ma Newsletter (dans la marge)

Repost 0

Présentation

  • : Un pas plus loin...
  • Un pas plus loin...
  • : Les carnets de voyages de Philippe Rabagnac - Guide en Laponie finlandaise (hiver 2011) - Le tour du Sapmi en solo (hiver 2008) - Vie de trappeur au Yukon - Et autres balades...
  • Contact

N'oubliez pas...

Commentaires Blog Lokikirja

Recherche

Commentaires

Pour signer mon livre d'or, c'est ici !
Visiteuses, visiteurs n'hésitez pas à me laisser des commentaires (voire un simple petit coucou), quand vous passez par ici...
Juste pour m'encourager...  ;o)
Si vous rencontrez des problèmes pour laisser un commentaire, lisez ce billet.
Si vous voulez m'envoyer un mel, c'est ici

Archives

Droits

Les textes, photos et illustrations publiées sur ce blog sont soumis aux droits d'auteurs. Leur publication (sans modification) sur le web (hors sites commerciaux ou illégaux) est autorisée, à condition de citer l'auteur, la source et de créer un lien vers cette page. L'utilisation sur support papier, cd-rom, DVD ou en vue d'une projection est interdite.

L'auteur de ce blog n'est pas responsable du contenu des commentaires.