Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 16:20
Une petite tranche de vie vagabonde parmi bien d'autres pour montrer que la providence n'est jamais très loin quand on est en route :o)

Le 23 septembre dernier, je suis sur la Dempster Highway à faire du stop pour rentrer prendre mon avion à Whitehorse (210 km de piste puis 490 km de goudron). J'ai trois jours de marge, mais avec le prix de l'essence, le stop n'est plus trop à la mode et il ne passe en moyenne sur la Dempster que 20 véhicules dans les deux sens en une journée (Un peu moins que sur le périphérique parisien !... ;o) ; ce n'est donc pas gagné !



Il m'a fallu toute la matinée et un bout de l'après midi pour démonter mon campement. Maintenant, il est 19:00 et cela fait 4 heures que j'attends en plein-vent (le soleil est parti !).

Depuis un moment déjà, je me dis qu'il est trop tard pour trouver une voiture qui m'emmènera d'une traite sur 700 km et, si je me fais déposer en cours de route, j'aurais sans doute plus de mal à trouver quelqu'un d'autre demain sur la Klondike Highway. J'ai froid et très envie d'aller au plus vite remonter ma tente, refaire un feu (il ne fait plus que 5 °C), et passer une bonne nuit avant de reprendre le stop plus tôt demain (juste en début d'après midi, c'est la meilleure heure, ici !).
Mais, aller, je donne encore une demi-heure à la providence avant de repartir vers la forêt avec mes 60 kg de bagages (Ce ne serait pas la première fois qu'elle se manifesterait alors que l'évidence dit le contraire et que le raisonnable commence à s'impatienter).

Tient ! La voilà !

15 mn plus tard (pile) une grosse voiture (Yukon XL !) apparaît dans le virage au bout de ma ligne droite, passe, s'arrête un peu plus loin, fait marche arrière et stoppe à ma hauteur. La vitre descend et le conducteur me demande où je vais.
"- Ben, vers le Sud !... ;-)"
"- On peut t'emmener jusqu'à la fin de la piste !"
C'est un peu ce que je craignais à cette heure tardive, mais j'ai froid et j'accepte quand même.
Le chauffeur et ses deux passagers sont des Inuits d'Aklavik (Delta du Mackenzie). Ils vont jusqu'à Pelly et sont en route depuis le matin.

Quelques heures, 210 km de graviers tassés et quelques tempêtes de neige plus tard, après un magnifique coucher de soleil dans les montagnes, nous arrivons à la route goudronnée. Je sais que je peux planter ma tente à proximité (je l'ai déjà fait en 2000), mais, comme ils continuent un peu vers le Sud, je leur demande s'ils peuvent me laisser un peu plus loin. Ce sera toujours ça de gagné pour le lendemain.

La providence avait déjà bien fait son boulot, mais elle en remet gracieusement une couche !

Ils me disent "- Oh, mais si tu veux continuer, en fait, on va cette nuit jusqu'à Whitehorse après un arrêt professionnel de quelques minutes à Pelly (à un tiers du chemin) ! On arrivera à Whitehorse vers 5 heures du matin. Si ça te va !..."
Rouler toute la nuit, ce n'est pas le plus agréable des programmes (même si la voiture est confortable et mes coéquipiers sympas) et arriver à 5:00 m'obligera à attendre plusieurs heures dans le froid l'ouverture de l'auberge de jeunesse, mais au moins, je suis sûr de ne pas rater mon avion... J'accepte !

La providence fait du zèle, je n'en attendais pas tant !

Un peu avant Pelly, mes Inuits apprennent par téléphone que tous les hôtels de Whitehorse sont complets à cause du 100e rassemblement national des pompiers du Canada et qu'ils n'auront pas de chambre en arrivant. Ils décident alors de rester dormir à Pelly dans une chambre de motel et rabattent les banquettes de leur van pour que je puisse y dormir confortablement ! Il est 23:00, départ demain matin à 7:00 ! :o)))
- : -
Après une très bonne nuit (pour moi en tout cas) et une route dans le brouillard, nous sommes finalement arrivés en fin de matinée à Whitehorse frais et dispos !

Cerises sur le gros gâteau du voyage aventureux
du voyageur confiant :


  • Mes "Samaritains" m'ont accompagné jusqu'à la porte de l'auberge, attendant d'être certains que j'y trouverai une place ! (Ce ne fut pas le cas dans la première, alors on est reparti vers la seconde).
  • Ils n'ont jamais, au grand jamais, voulu que je paye ni ma part d'essence, ni le copieux petit-déjeuner pris en cours de route dans un café de Carmacks !
Et vous savez quoi ?
  • Au moment de nous séparer, ils m'ont remercié... d'avoir égayé leur voyage !!!!!!

Qu'ajouter ?...
Rien !
À part un grand merci à Billy, Daryn, Allen et... à la providence !... :o)


@ suivre...
Philippe

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mariedom 05/11/2008 23:20

belle histoire ... et solidarité Inuit !! ça fait du bien de la lire

Rémi 16/10/2008 16:14

Belle leçon de vie.. Merci de le faire partager c cool!

Valérie A 16/10/2008 03:54

pour info, j'ai fait un pas plus loin pour toi du coté de Sao Paulo, ce qui devrait correspondre à derrière l'horizon pour Fresnes, le Yukon, la Laponie, la Mongolie et j'en passe. Eh bien je confirme, la terre y est toujours aussi ronde... ceci pour t'éviter de venir voir et d'endurer les températures caniculaires qui ne sont apparament pas ta tasse de thé...enfin bienvenue si tu changes d'avis (eh pis d'abord, nous aussi on peut faire du canöe ici nanèreBiz    Valérie (A. !)

Philippe R 16/10/2008 14:44


>>>
Facile à dire ! Y'a plus qu'à nous prouver tout ça par des textes, images, sons, vidéos... sur un bon petit blog ! ;o)
Bon printemps ! :o)
Fait gaffe aux capricornes ! ;o)
Des bises


Nitt 09/10/2008 01:03

Comme quoi, avec un peu de confiance et beaucoup d'abandon...Beau récit en effet, parfaitement assorti à ceci : http://lapinbleu.over-blog.net/article-23025752.html Bonne rigolade!

NicolasK 08/10/2008 17:42

sympa !!! et bravo pour le récit lque tu en fait , son écriture, etc... sympa, très sympa.tes inuits ont bien mérités de te rencontrer. Merci à eux.... et à toi.je t'embrasse

Philippe R 08/10/2008 18:05


>>>>
Héhé, merci.
(À méditer en période de crise ;o)


Présentation

  • : Un pas plus loin...
  • Un pas plus loin...
  • : Les carnets de voyages de Philippe Rabagnac - Guide en Laponie finlandaise (hiver 2011) - Le tour du Sapmi en solo (hiver 2008) - Vie de trappeur au Yukon - Et autres balades...
  • Contact

N'oubliez pas...

Commentaires Blog Lokikirja

Recherche

Commentaires

Pour signer mon livre d'or, c'est ici !
Visiteuses, visiteurs n'hésitez pas à me laisser des commentaires (voire un simple petit coucou), quand vous passez par ici...
Juste pour m'encourager...  ;o)
Si vous rencontrez des problèmes pour laisser un commentaire, lisez ce billet.
Si vous voulez m'envoyer un mel, c'est ici

Archives

Droits

Les textes, photos et illustrations publiées sur ce blog sont soumis aux droits d'auteurs. Leur publication (sans modification) sur le web (hors sites commerciaux ou illégaux) est autorisée, à condition de citer l'auteur, la source et de créer un lien vers cette page. L'utilisation sur support papier, cd-rom, DVD ou en vue d'une projection est interdite.

L'auteur de ce blog n'est pas responsable du contenu des commentaires.